samedi 4 juillet 2020

Disparition de Jean-Pierre LAIGLE

Jean-Pierre LAIGLE à convention d'Aubenas en 2013, je n'ai que cette image un peu floue, prise lors du dîner de gala.
En 2008, je débarque à la convention de Nyons organisée par Ugo Bellagamba. Mes souvenirs sont un peu flous eux aussi, mais j'ai adhéré au dernier moment. J'avais entendu parler de convention, mais je ne sais pas du tout ce que c'est.
-
Au terme d'un long voyage, je suis aimablement accueilli. Ugo m'attribue une table où le nouvel éditeur que je suis installe son stand, et puis survient le moment d'angoisse inévitable : qui sont ces gens ? Que font-ils ? Comment me mêler à la foule discrètement ? Manger, oui, mais où ?
  J'arrive à me rapprocher d'un autre nouveau, facile à reconnaître : tout aussi soucieux que moi de lier conversation. En fait, c'est le seul : il n'y a là que des habitué(e)s, des personnes qui se connaissent de longue date et qui sont en pleines retrouvailles, et qui, en conséquence, n'éprouvent pas une grande urgence à se lier avec des nouveaux.

Au moment d'aller dîner en ville, en ordre dispersé, je me lance, et la première personne à qui je pose la question, me répond que : « Non, je vais manger avec mes copains ! ». Avec un rire certes juvénile, mais je me dis que quatre jours en compagnie de « ces » copains... Aurais-je pris le risque de rouler une journée sous le cagnard pour rien ?

  Puis, soudain, une personne un peu solitaire, elle aussi, nous propose d'aller dîner tous les trois. Il se présente, Jean-Pierre Laigle, il écrit, lui aussi, et il traduit, avec cette particularité d'aimer toutes les langues. Et de nous comparer les difficultés de traduction comparée du tchèque, de l'estonien et du finlandais, et de nous expliquer à quel point c'est simple d'apprendre une nouvelle langue (à moi qui en parle péniblement une, et encore...). La soirée est passionnante, et les jours suivants, grâce à ce tremplin chaleureux, nous participons, nous en avons l'envie, le plaisir, et d'une seule rencontre, découlent des dizaines d'échange.
 Voilà le principal souvenir que j'ai de Jean-Pierre Laigle, encore savoureux.

dimanche 7 juin 2020

Convention SF : point de situation

COMMUNIQUÉ
-
Les Orléonautes ont tenu hier leur assemblée générale. Compte-tenu de l'évolution de l'épidémie, le pronostic pour la tenue d'une convention est bon, il faut le dire, l'épidémie recule et les risques de reprise diminuent...
Toutefois, il manque l'accord officiel de l'institution, la mairie, qui nous prête la salle.

Nous nous préparons donc à attendre que la situation se débloque. Trois échéances sont décisives :
. Lundi 22 juin : reprises des spectacles et des cinémas.
. Jeudi 2 juillet : discours attendu du Premier ministre.
. Délai ultime :  samedi 11 juillet, si rien n'a bougé d'ici là, nous ferons savoir notre décision.

Dès qu'une opportunité se profilera, soyez certains que vous serez les premiers avertis.
-
En attendant, nous continuons à préparer la convention et nous vous offrons en avant-première l'image de la couverture de l'anthologie que nous avons préparée, avec des contributions de nos invités et d'écrivains de la région. (© : Thierry Cardinet pour l'illustration) :
PS : et n'oubliez pas de voter pour le premier tour du prix Rosny aîné !

lundi 20 avril 2020

Convention SF 2020 : Vigilance sanitaire.

-
« Compte tenu du contexte d’exception que nous vivons, les Orléonautes tiennent à souligner leur vigilance. Notre volonté est avant tout de protéger la santé de tous et de pouvoir organiser la convention dans les meilleures conditions. Plusieurs membres de notre groupe font partie des personnes fragiles et nous suivons l’évolution de la maladie avec attention.
-

Pour le moment, on peut prédire le maintien des gestes barrière : prévoyez un masque, nous nous équipons de gel hydro-alcoolique.

-
L'équipe observe l'évolution de la situation : si des décisions doivent être prises, elles le seront quand la visibilité sur l'organisation sera meilleure et vous serez les premiers avertis.
-
En attendant, portez-vous au mieux. »

mardi 31 mars 2020

Ouverture du premier tour du prix ROSNY aîné

Les sélections pour le premier tour du prix Rosny sont ouvertes.
-
Petit rappel :
Il existe un prix Rosny aîné pour le roman et un pour la nouvelle. En 2020, les deux prix concernent des œuvres publiées l'année précédente, donc en 2019. 
-
-
L'attribution du prix aura lieu pendant la Convention de Science-Fiction 2020. Le secrétaire du prix Rosny, Joseph Altairac, remettra les prix aux lauréats.

Jury
Le jury du second tour est constitué des inscrits à la convention de Science-Fiction. En arrivant, chacun reçoit une plaquette avec les nouvelles sélectionnées au premier tour, et, en général, une table ronde permet d'évoquer  les romans finalistes.

Le Premier tour
C'est l'objet de ce billet : les sélections sont ouvertes..

Qui peut voter ? Qui le désire.

Pour voter :
1. ROMANS : sélectionner dans la liste cinq titres (5), 
2. NOUVELLES : sélectionner une liste de cinq titres (5).
3. ENVOYER le tout au secrétaire du prix, Joseph Altairac, par deux moyens :
       — par mail à Joseph Altairac
       — ou par courrier : Prix Rosny c/o Joseph Altairac, 
            128 rue du Mont-Cenis, 75018 Paris, France.

TITRES
Les listes de nouvelles et de romans sont données à titre indicative. Sous réserve que le titre ait bien été publié en 2019, vous pouvez voter pour un titre ne figurant pas dans la liste. Néanmoins, si vous constatez un oubli dans la liste, vous pouvez le signaler au gestionnaire du site : Bruno Para

DATE-BUTOIR : la date limite du premier tour est le 14 juillet 2020.

Pour mémoire, en 2019, les lauréats de la convention de l'Isle-sur-la-Sorgue  :
-
Les nuages de Magellan d'ESTELLE FAYE

 Ne signe pas ça, Chloé ! (de STEPHANE CROENNE) (Etherval, no 12)
-
© Photos : Bernard Henninger

dimanche 2 février 2020

La Complainte de Foranza, Sara Doke

Parution le 21 février, aux éditions Léha, du dernier roman de Sara Doke :

La Complainte de Foranza.

-
Foranza est une cité célébrée pour son esprit de tolérance et les peintres qui y résident. D'autre part, les fées y sont vénérées. Lorsqu'une série d'assassinats de femmes bouleverse la ville, Aphrodisia Malatesta est chargée de l'enquête. Un mercenaire, Martin, décide de créer une milice destinée à la protection des artisanes et des ouvrières.

mardi 21 janvier 2020

Le VIN en année 2020 : Danielle Martinigol fait appel à votre intelligence collective

Communiqué de Danielle Martinigol :

Le 20 est à l'honneur et voit double cette année. Le 20 août 2020 s'ouvrira la convention française de SF à Orléans-la-source - authentique ! Avec mon CV qui signifie Carte des Vins vu ma biographie, j'ai proposé aux Orléonautes de changer l'eau de leur source en vins dans la SF lors de cette 47me convention. 
Folle que je suis car la tâche est immense ! Je serai secondée par Pierre Stolze et Raymond Milesi piliers de nos conventions. Mais l'aide de chacun.e. sera bienvenue. J'ai déjà obtenu celle du grand Monsieur Curval qui m'a autorisée à jouer avec la couverture ci-dessous. Dans un premier temps je lance l'appel pour la science-fiction francophone. Vous pouvez adresser vos mails à contact@martinigol.fr en ayant la gentillesse de mettre en objet SF deux mille vins pour que je m'y retrouve.
Et comme je n'ai pas encore présenté mes vœux ici : Que 2020 soit une année à votre bonne santé !
-
Précision : Je prends conscience un peu tard que je n'ai pas expliqué ce que j'attends. Par exemple :
— soit un nom d'auteur, un titre, un éditeur ?  + un très court extrait
— soit une remarque. Genre : Philippe Curval Titre d'un recueil de nouvelles chez Denoël : « Regarde fiston s'il n'y a pas un extraterrestre derrière la bouteille de vin. »


dimanche 19 janvier 2020

Hébergement économique pour la convention de science-fiction 2020 d'Orléans-la-Source

La MAISON FAMILIALE RURALE de l’Orléanais, résidence pour étudiants en apprentissage en alternance, nous propose d'accueillir des conventionnels hors période scolaire. Disposant de chambres libres (pour vingt à trente lits), nous avons passé une convention : l'association Les Orléonautes gèrera donc les réservations.

OÙ ? 
 MFR : Maison Familiale Rurale
              50, avenue du Président Kennedy
              45100 Orléans-la-Source


  1. Chambres de deux ou trois lits (a priori)
  2. Distance : environ 2 km à pied de la convention, 5 minutes en voiture ou en tram (arrêt : LES AULNAIES)
  3. La nuitée (pour une personne) : 25 €
  4. Petit-déjeuner : 2 €.

Réservations : si vous êtes intéressé (e), il vous est demandé de réserver auprès des ORLÉONAUTES, Jean-Marie Leteneur centralisera les demandes. Vous pouvez nous écrire à notre adresse Gmail : Orléonautes

N'oubliez pas de préciser :
  1. les dates et le nombre de nuits (maximum cinq nuits)
  2. si vous prenez le petit-déjeuner sur place, ou pas !




Disparition de Jean-Pierre LAIGLE

Jean-Pierre LAIGLE à convention d'Aubenas en 2013, je n'ai que cette image un peu floue, prise lors du dîner de gala. En 2008, ...